OLIVIER 2018 : François Bellefeuille et Louis-José Houde

Pierre Hébert et Philippe Laprise animaient le gala de l’humour québécois ce dimanche.

Après quelques années où les controverses dans le milieu de l’humour avaient rendu la tâche difficile à François Morency, celui-ci cédait sa place au duo Pierre Hébert et Philippe Laprise à l’animation des Olivier 2018. Les grands amis dans la vie avaient donc la tâche complexe de faire rire un parterre d’humoristes, ce qu’ils n’ont eu aucune peine à faire.

Les deux animateurs ont soulevé la foule en offrant un numéro d’ouverture pimenté dans lequel ils ont écorché plusieurs de leurs complices de métier. Après une pluie de confettis importante, ils ont notamment fait un clin d’oeil à la controverse Hubert Lenoir et Mario Pelchat du Gala de l’ADISQ, ce qui a su faire rire l’assistance.

« 2Frères sont en nomination cette année, parce que moi j’ai peur de Mario Pelchat, je ne veux pas qu’il soit fâché demain matin. » – Phil Laprise

Maxim Martin et ses enfants secrets (rappelons que l’humoriste a dévoilé l’existence de son fils dans la dernière année) et Martin Matte et ses succès nombreux ont eu droit à des moments tout à fait croustillants et très drôles.

Pendant le gala, la plupart des numéros ont fait mouche, dont la présentation des Grandes crues, le numéro de style « slapstick » de Réal Béland et Dominic Paquet, une courte vidéo avec Yvon Deschamps et les deux animateurs admiratifs et plus. Mais ce sont Arnaud Soly, Neev et Étienne Cousineau qui ont volé la vedette avec une chanson inspirée des tweets reçus par les nommés dans la catégorie Spectacle d’humour / meilleur vendeur de l’année. Michel Courtemanche a aussi eu droit à une ovation en venant présenter un prix.

Au chapitre des gagnants, François Bellefeuille, Louis-José Houde et Maude Landry se sont illustrés dans plusieurs catégories. Bellefeuille a été couronné humoriste de l’année au terme d’un vote public.