Festival de la chanson de Saint-Ambroise: 2Frères comme porte-parole

Érik et Sonny Caouette seront présents dans le cadre de la 28e édition

Le Festival de la chanson de Saint-Ambroise a confié le rôle de porte-parole au groupe 2Frères. Érik et Sonny Caouette seront présents dans le cadre de la 28e édition, tenue du 12 au 17 août. Ils retrouveront des gens et des lieux familiers, puisqu’on leur avait confié l’animation du cabaret de fin de soirée pendant quatre années consécutives, une séquence qui a pris fin en 2015.

Depuis ce temps, bien des choses ont changé pour les protégés de Mario Pelchat. Deux albums ont été commercialisés, générant des ventes impressionnantes auxquelles correspond leur assiduité sur les scènes du Québec. C’est d’ailleurs leur agenda surchargé qui les a empêchés d’accepter plus tôt la proposition du comité organisateur. Le désir était là, cependant, et c’est avec enthousiasme que le duo a finalement confirmé sa participation.

« Ces artistes nous sont chers et ils aiment le festival. Érik a déjà fait la compétition et s’était rendu en demi-finale. Puis, il est revenu avec Sonny pour chanter en fin de soirée. Les gars connaissent des millions de tounes, ce qui était parfait pour le cabaret, qui est comme un karaoké géant. En plus, on aurait dit qu’ils jouaient de tous les instruments », a raconté la directrice générale Barbara Savard, mercredi, au cours d’une entrevue accordée au Quotidien.

S’il faut se fier au site Internet de la formation, aucun spectacle n’est prévu au Saguenay-Lac-Saint-Jean d’ici la fin de l’été. Aucun, si on fait abstraction de celui qui aura lieu le 16 août, à l’Aréna Marcel-Claveau. Il s’agit du rendez-vous traditionnel auquel se prête le parrain du Festival de la chanson, une activité qui comprend également un souper. Près de 1000 places seront disponibles et les billets sont en vente aujourd’hui (jeudi), par le truchement du réseau Réservatech.

Érik et Sonny Caouette se produiront en compagnie de l’orchestre du festival, dirigé une nouvelle fois par Guillaume Côté. Eux qui comptent plusieurs amis au sein de la communauté, en plus d’une légion de fans, laissent entendre que ce rendez-vous possédera un caractère exceptionnel, ce que confirme la directrice générale du festival.« Nous avons hâte de les revoir et d’assister à ce spectacle qui sera différent de celui de la tournée. Il s’agira d’une création originale », affirme Barbara Savard.

LE MOMENT EST VENU DE S'INSCRIRE

Le moment est venu de s’inscrire si vous souhaitez participer aux auditions du Festival de la chanson de Saint-Ambroise. Vous avez jusqu’au 10 avril pour remplir le formulaire disponible sur le site Internet du comité organisateur, qui se trouve à l’adresse www.chansonsaintambroise.com. Entre autres choses, on demande aux candidats de soumettre une captation vidéo montrant de quoi ils sont capables.

« Nous avons eu une bonne participation l’année dernière, mais là, nous voulons que ça explose. Il faut savoir qu’en plus de la compétition, les artistes ont accès à plein de formations données par des professionnels. Ils ont aussi la chance de chanter devant 1000 personnes. Ce n’est pas banal », fait observer Barbara Savard, directrice générale du festival.

Les dossiers seront soumis aux membres du jury, qui dévoileront leurs choix à la fin d’avril. Au total, 60 chanteurs survivront au processus, en route vers les demi-finales tenues à compter du 12 août. Comme c’était le cas par le passé, il y aura 16 places dans la catégorie Interprètes, 13 à 17 ans, ainsi que dans la catégorie Interprètes, 18 ans et plus.

Chez les Interprètes, sept à 12 ans, par contre, on remarque un changement important. Au lieu de leur accorder trois soirées pour montrer de quel bois ils se chauffent, le comité organisateur leur permettra de chanter du lundi au jeudi. L’autre modification, tout aussi significative, se rapporte à l’enjeu. Plutôt que de remettre un prix Coup de cœur par jour, ce qui marquait la fin de leur parcours, on autorisera les meilleurs du lot à s’affronter en finale.

« Nous accorderons une plus grande place aux interprètes âgés de sept à 12 ans parce que c’est extraordinaire de les entendre chanter », énonce la directrice générale. Ils seront donc 16 à tenter leur chance cette année, tandis que le nombre de prétendants dans la catégorie Auteur, compositeur et interprète, qui regroupe des artistes âgés de 15 ans et plus, a été ramené de 16 à 12.

Ce changement fait en sorte que trois personnes se produiront chaque soir, au lieu de quatre. Il comporte cependant un avantage pour les heureux élus, puisqu’ils seront moins nombreux à se produire au cabaret qui clôture chaque journée d’activités. « Cette vitrine pour laquelle ils sont rémunérés leur donnera plus de temps pour présenter leur univers. C’est une formule implantée il y a trois ans et qui marche bien. Il nous arrive d’accueillir près de 300 personnes », souligne Barbara Savard.